vendredi 28 décembre 2012

la bonne distance ... ou pas

à l'IFSI, ça semble être la clé de toute relation soignant-soigné. La bonne distance, celle qui semble juste. Etre EMPATHIQUE sans être trop proche. Professionnel, compréhensif, à l'écoute... trop facile tout ça!! Ne pas parler de sa vie perso, ne pas juger, etc. Je passe, c'est un des fil rouge de nos trois ans de formation. On nous dispense la recette comme une marche à suivre, une consigne, une limite infranchissable.

Sauf qu'un jour, la discipline que j'ai choisi et qui me passionne fait revenir les gens, souvent, pendant des mois et des années même. Ils vous voient enceinte, il faut bien leur dire que vous partez en congés maternité. Ils vous voient revenir, certains vous croisent dans le couloir avec votre bébé dans les bras. On fait parti de leur quotidien, alors ils prennent des nouvelles de la famille. Nous, on voit la maladie avançait en même temps que leur famille évolue, change, perd un être ou s'agrandit. Ils nous appellent par nos prénoms et un jour, ont envie de nous faire la bise, à toute l'équipe.

Biensur, il y a une limite. Celle qui fait que les photos de nos petits, hors photos de naissance, restent dans nos poches. Celle qui fait qu'on en reste au monsieur, madame même si eux nous appellent par nos prénoms. Celle qui fait qu'on ne va jamais chez eux. etc

Pourtant, il serait bête de nier que nous ne sommes plus dans une stricte distance professionnelle. Elle ne me semble pas dangereuse car elle n'est pas du fait de l'attachement à un soignant mais à l'ensemble d'une équipe. Après, chacun doit connaître ses limites. Il est faut de dire qu'une bonne distance permet de ne pas être triste quand on perd un patient. Un être est inhumain s'il ne ressent rien à la mort de quelqu'un plus ou moins connu.

 

 

 

Posté par infirm à 20:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur la bonne distance ... ou pas

Nouveau commentaire