samedi 25 août 2012

les petites phrases

Quand on cumule infirmier (-ère) et fonctionnaire, on n'est pas à l'abri de petites remarques. Il y a les idées reçues aussi. Et notre quotidien parfois fait de propos cinglants qui ne valorisent pas la profession, d'ou qu'ils viennent (patient, entourage, hierarchie, amis...). Dans l'ensemble et à distance, tout ça me fait rire et ne perturbe pas ma motivation. Petit florilège :

"parce que pour vous la télé c'est pas une urgence Madame?" (contexte : je suis seule infirmière avec deux aides soignants, c'est week end, pas de médecin et de responsable, on court partout. A la dixième question posée sur cette télé en panne, que j'ai bien du mal à faire réparer, je réponds que je vais d'abord m'occuper des urgences. Voilà la réponse... inatendue)

"je paie mes impots qui paient votre salaire" (un classique pour tout fonctionnaire)

"de mon temps, on était plus autonome, vous servez à quoi aujourd'hui?" (merci la collègue à la retraite)

"c'est votre vie privée qui doit s'adapter au planning professionnel et pas le contraire" (merci la hiérarchie)

"je veux voir le chef, vous n'êtes rien vous"

"alors, c'est vrai, vous êtes nues sous la blouse" (si si, on me la sort encore)

"je n'aurai pas aimé que l'un de mes enfants fasse votre métier, vraiment"

"le docteur qui vient de passer, il ne vient pas me voir? - C'est pas un docteur Madame, c'est un infirmier. - Ah bon, pour un homme, il aurait pu faire mieux."

"il y a une infirmière qui m'a dit que je rentrais à la maison demain. - C'est pas une infirmière, c'est le docteur, l'interne du service. - ah, mais je pourrai voir le docteur quand même..."

Les deux dernières sont tellement dépassées qu'elles m'atendrissent!!

J'en oublie biensûr.
Mais la meilleure, celle qui nous poursuit partout, tout le temps et à toutes les occasions :

"vous faites un beau métier, je vous admire, je n'aurai jamais pu le faire car je suis trop sensible"

Posté par infirm à 20:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur les petites phrases

    "je paie mes impots qui paient votre salaire" --> Et moi je paie mes impôts qui paient votre séjour à l'hôpital, on est quitte non ?

    Posté par Koa, vendredi 15 mars 2013 à 16:07 | | Répondre
Nouveau commentaire